Binhas Global Dental School (BGDS)

Article 7 : EDITO DU DR BINHAS

Par labocast le 3 juin 2021

Article-2-BGDS-Binhas

le boost Binhas Global Dental School

À quoi ressemblera la dentisterie après le Covid ?

Nous vivons un moment sans précédent et nous ne savons toujours pas quand les choses reviendront à la normale. Cette période est caractérisée par l’imprévisibilité et l’incertitude.

Voici toutefois quelques tendances susceptibles de devenir importantes dans les années à venir :

1-Le recrutement et la fidélisation d’une équipe compétente et motivée deviendra de plus en plus difficile.

Le Covid a montré qu’un turnover régulier du personnel pourrait devenir la norme dans la plupart des cabinets.
Cela vous impose de faire reposer votre cabinet sur de systèmes documentés et éprouvés et non sur des personnes.
Beaucoup de stress peut être éliminé en documentant des systèmes clairs et permet aux nouveaux membres de l’équipe de se former rapidement.

2- La technologie deviendra cruciale pour accroître l’efficacité.

Elle augmentera la vitesse des procédures, créera de la commodité pour les patients et accroîtra la production.
Certaines technologies existantes sont déjà plus conviviales et moins coûteuses que par le passé.
De même, pour plusieurs raisons différentes, la télédentisterie devrait occuper une place croissante dans les plannings.

3- Les complémentaires de santé dentaire continueront de réduire les remboursements NPC.

L’importance de la prise en charge des traitements constitue un paramètre à prendre en compte dans la présentation des traitements.
Les contrats d’assurance variant très vite, il faudra que les cabinets soient extrêmement vigilants concernant ces changements pour maintenir un taux élevé d’acceptation.

4- La gestion rationnelle des cabinets deviendra de plus en plus nécessaire.

Si l’on tire les leçons du Covid, le manque de visibilité financière ne peut plus être une option.
Les cabinets dentaires devront utiliser de façon régulière des indicateurs d’activité.
Parmi eux, citons la production, les encaissements, les revenus, les frais généraux, les patients débiteurs, les patients actifs, les patients en retard, le pourcentage de temps au fauteuil et la trésorerie.
En mettant l’accent sur ces statistiques clés, analysées mensuellement, les praticiens évalueront rapidement les modifications à apporter.

Conclusion

Les cabinets dentaires, comme la plupart des entreprises, seront amenés à fonctionner différemment à l’avenir.
Les cabinets qui se préparent dès maintenant et mettent en œuvre les changements nécessaires seront mieux armés face aux défis futurs.

Inscrivez-vous à la formation Méthode BINHAS 365